ÉVEIL A LA PLEINE CONSCIENCE

Chacun de tes pas te ramène à la vie : Ce poème Zen de Thích Nhất Hạnh est un enseignement précieux, car il est une méthode authentique transmise par des Maîtres authentiques.

Marcher en pleine conscience est une pratique merveilleuse qui nous aide à être totalement présent à chaque instant de la vie quotidienne.

Chaque pas attentif nous met en contact avec les merveilles de la vie qui sont là, maintenant.

Tu peux combiner ta respiration avec tes pas et marcher naturellement sur le trottoir, à la gare, au bord d’une rivière, où que ce soit.

En inspirant, tu peux faire deux pas et contempler : Je suis chez moi, je suis arrivé(e).
~ Je suis chez moi signifie que je suis déjà là où je veux être. Je suis avec la vie.
Je n’ai plus besoin de courir, de chercher quoi que ce soit.
~ Je suis arrivé(e) signifie que je suis arrivé(e) à ma vraie demeure, c’est-à-dire la vie dans le moment présent.
Seul le moment présent est la réalité.
Le passé et le futur ne sont que des fantômes capables de te noyer dans les regrets, la souffrance, le souci et l’angoisse.
Si tes pas te ramènent au moment présent, ces fantômes n’auront plus aucun pouvoir sur toi.

En expirant, tu peux faire trois pas et répéter encore en toi-même : Je suis chez moi, je suis arrivé(e). La vie merveilleuse est là, disponible.
Tu n’as plus besoin d’errer en vaines recherches.

Marcher ainsi c’est s’arrêter.
Dans le Zen l’arrêt, Samatha en sanskrit, c’est la méditation.
Quand tu as réussi à t’arrêter, tes parents, tes grands-parents et tous tes ancêtres en toi s’arrêtent également.
Ainsi quand tu fais un pas en liberté, tous tes ancêtres présents dans chaque cellule de ton corps, font le même pas avec toi.
Si tu peux arrêter de courir et faire des pas en toute liberté, tu pourras alors exprimer l’amour le plus réel et le plus concret à tes parents et à tous tes ancêtres.

Je suis chez moi,
Je suis arrivé(e).
Il n’y a qu’ici,
Et maintenant.
Bien solide,
Vraiment libre.
Je prends refuge en moi.

Ce poème, du Zen, t’aide à demeurer solidement dans le moment présent.
Saisis bien ces mots et tu pourras établir totalement ta présence dans l’ici et maintenant. C’est comme tenir la rampe en montant les escaliers, tu ne tomberas pas.
Il n’y a qu’ici et maintenant, c’est l’adresse de la vie, ta destination, là où il y a ta vraie demeure, ta paix et ton bonheur, là où tu peux trouver tes amis, tes ancêtres et tes descendants.
La méditation te ramène toujours à ce lieu.
Chacun de tes pas te ramène à la vie du moment présent.
Essaie de marcher lentement et attentivement, et tu verras !

En inspirant, fais un pas et dis silencieusement : Je suis chez moi. Il faut investir cent pour cent de ton corps, de ton esprit dans ton pas et ta respiration, pour être vraiment chez toi.
Si ta pleine conscience et ta concentration sont solides, tu peux être chez toi à cent pour cent où que tu sois.
Si tu n’es pas vraiment chez toi à cent pour cent, ici et maintenant, ne fais plus un seul pas, arrête-toi, reste où tu es, respire attentivement jusqu’à ce que tu cesses la course des pensées, que tu sois vraiment chez toi à cent pour cent dans le moment présent.
À cet instant souris, un sourire de victoire et fais un autre pas en récitant le mot du Zen : Je suis arrivé(e).
Un pas solide est comme le sceau de l’empereur sur un décret, ton pied imprime sur la terre le sceau : Je suis chez moi, je suis arrivé(e).
En marchant ainsi, tu génères l’énergie de la liberté et de la solidité. Tu entres en contact avec les merveilles de la vie, tu es nourri(e),tu es guéri(e).
Je connais bien des personnes qui ont pu se guérir simplement en pratiquant de tout cœur la marche méditative. Bien solide, vraiment libre signifie que tu n’es emporté ni par le passé ni par le futur. Tu es maître de toi-même.

Réciter ces mots ce n’est ni de l’autosuggestion, ni un vœu.
Si tu es ancré(e) dans le moment présent, tu as la solidité et la liberté.
Tu es bien solide et vraiment libre parce que tu ne cours plus vers l’avenir et que les fantômes du passé et du futur ne peuvent rien te faire.
Solidité et Liberté sont la fondation du vrai bonheur.

Je prends refuge en moi-même, est l’exercice que le Bouddha a transmis à ses disciples dans leur dernière rencontre avant son entrée dans le nirvana.

💛 Merci que les projets de Refuge EspritCœur se réalisent et Merci infiniment à tous pour votre présence, votre écoute et votre précieuse aide.

 

Prenez bien soin de vous🌺

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s