Le Discours sur le Bonheur – Discourse on Happiness

Version 🇬🇧

Ainsi ai-je entendu, un jour que le Bouddha demeurait au monastère d’Anathapindika, dans le parc Jeta, près de Savathi. Dans la nuit, un deva apparut. Sa beauté et sa radiance illuminèrent tout le parc. Après avoir salué le Bouddha avec respect, le deva posa une question sous la forme d’un poème :
De nombreux dieux et hommes désirent savoir
quelles sont les plus grandes bénédictions
que peut apporter une vie paisible et heureuse.
Je vous prie, ô Tathagatha, enseignez-nous.

 
Et voici la réponse du Bouddha : 

Vivre en compagnie des sages,
Ne pas être associé aux sots,
Et rendre hommage à ceux qui méritent d’être honorés —
Ceci est le plus grand des bonheurs.

Vivre dans un bon environnement,
Avoir planté de bonnes graines,
Savoir que l’on est sur le bon chemin —
Ceci est le plus grand des bonheurs.

Avoir la chance d’apprendre,
Être habile dans sa profession,
Savoir respecter les préceptes et employer un langage doux —
Ceci est le plus grand des bonheurs.

Prendre soin de ses parents
Et chérir sa famille,
Pouvoir exercer le métier que l’on aime —
Ceci est le plus grand des bonheurs.

Vivre correctement tout en donnant avec générosité,
Apporter soutien aux parents et amis,
Adopter une conduite irréprochable —
Ceci est le plus grand des bonheurs.

S’abstenir de faire le mal,
Renoncer à l’alcool et à la drogue,
Être assidu à faire le bien —
Ceci est le plus grand des bonheurs.

Être humble et poli,
Se contenter d’une vie simple, être reconnaissant,
Ne pas rater l’occasion d’apprendre le Dharma —
Ceci est le plus grand des bonheurs.

Être persévérant et ouvert au changement,
Avoir un contact régulier avec les moines et les nonnes,
Participer à des discussions sur le Dharma —
Ceci est le plus grand des bonheurs.

Vivre de manière diligente et attentive,
Comprendre les Nobles Vérités,
Atteindre le Nirvana —
Ceci est le plus grand des bonheurs.

Vivre dans ce monde
Sans avoir l’esprit dérangé par le monde,
Toute souffrance éteinte, demeurant dans la paix —
Ceci est le plus grand des bonheurs.

Celui et celle qui suivront ces principes,
Partout resteront invaincus.
Où qu’ils aillent, ils seront en sûreté et heureux,
Et ainsi, ils réaliseront le plus grand des bonheurs.

Mahamangala Sutta, Sutta Nipata.

 

 

img_7757

 

 

OPEN 🇬🇧

I heard these words of the Buddha one time when the Lord was living in the vicinity of Savatthi at the Anathapindika Monastery in the Jeta Grove. Late at night, a deva appeared whose light and beauty made the whole Jeta Grove shine radiantly. After paying respects to the Buddha, the deva asked him a question in the form of a verse :
Many gods and men are eager to know
what are the greatest blessings
which bring about a peaceful and happy life.
Please, Tathagata, will you teach us .

This is the Buddha’s answer :

Not to be associated with the foolish ones,
to live in the company of wise people,
honoring those who are worth honoring —
this is the greatest happiness.

To live in a good environment,
to have planted good seeds,
and to realize that you are on the right path —
this is the greatest happiness.

To have a chance to learn and grow,
to be skillful in your profession or craft,
practicing the precepts and loving speech —
this is the greatest happiness.

To be able to serve and support your parents,
to cherish your own family,
to have a vocation that brings you joy —
this is the greatest happiness.

To live honestly, generous in giving,
to offer support to relatives and friends,
living a life of blameless conduct —
this is the greatest happiness.

To avoid unwholesome actions,
not caught by alcoholism or drugs,
and to be diligent in doing good things —
this is the greatest happiness.

To be humble and polite in manner,
to be grateful and content with a simple life,
not missing the occasion to learn the Dharma —
this is the greatest happiness.

To persevere and be open to change,
to have regular contact with monks and nuns,
and to fully participate in Dharma discussions —
this is the greatest happiness.

To live diligently and attentively,
to perceive the Noble Truths,
and to realize Nirvana —
this is the greatest happiness.

To live in the world
with your heart undisturbed by the world,
with all sorrows ended, dwelling in peace —
this is the greatest happiness.

For he or she who accomplishes this,
unvanquished wherever she goes,
always he is safe and happy,
happiness lives within oneself.

Mahamangala Sutta, Sutta Nipata.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s