Version 🇬🇧

Un développement personnel innovant par Le FIQUET.

Début 2017, j’ai apprivoisé mon corps :
« Parle-moi, dis-moi ce qui te fait du bien ? »
« Comment souhaites-tu que nous abordons ton bien-être ? » 

Et voilà qu’un matin, sans réponses réellement concrètes, le corps m’a répondu par son besoin en action, il commence à me guider et je l’écoute.

Nous commençons par de doux mouvements pour les articulations et des étirements, sur tout un scan corporel, du sommet du crâne à la pointe des orteils, puis nous y posons une respiration. De cette manière, nous laissons plus d’air entre chacun des os, nous activons les muscles, nous ré-activons les cellules. Nous gagnons en légèreté et en souplesse.
NOUS PRENONS SOIN DU CORPS.

C’est une respiration spécifique, qui s’est confondue aux mouvements et au fur et à mesure de pratique j’ai compris que je n’avais rien compris mais qu’il y avait quelque chose à comprendre.

Pourquoi ? Quand on prête pleinement attention à notre respiration, on permet à notre inspiration et à notre expiration de s’apaiser et de se détendre. De même, en se concentrant sur les mouvements en toute simplicité, sans penser à quoique ce soit d’autre, on vit pleinement l’instant présent et on lâche prise. 
NOUS PRENONS SOIN DE NOUS.

Le Fiquet se pratique de façon détendue, pas comme un effort à faire pour obtenir quoi que ce soit.

Toutes les fortes énergies des émotions perturbatrices peuvent se loger dans notre corps et dans certains organes qui sont alors vulnérables et déséquilibrés. Notre esprit requiert lui aussi d’une bonne circulation, il se peut qu’un nœud se soit formé. Il est donc important d’en prendre soin et de veiller à régulièrement à bien respirer et à pratiquer des mouvements qui permettent à l’énergie des émotions destructrices de circuler, de se libérer. 

Pratiquer le Fiquet nous offre l’opportunité de réunir notre corps et notre esprit. Nous faisons chaque pratique avec la pleine conscience de notre respiration et de nos mouvements. Nous établissons un sens d’équilibre et de souplesse dans notre corps et notre esprit. Nous apprenons à être doux avec nous-mêmes et à nous donner de l’espace, nous nous sentons plus légers et plus détendus. Devenir plus compatissant envers nous-mêmes nous rend plus compatissant envers les autres.

Nous utilisons la respiration comme support, elle est comme une vague qui doucement nous entraîne dans une paix profonde. Nous permettons à l’esprit de se déposer dans ce que l’on appelle le lit du souffle et de s’installer dans une paix durable. Être connecté au souffle c’est être connecté à la dimension spacieuse de l’esprit car le souffle est le chemin qui mène à la grande paix naturelle. 
Ce relâchement peut avoir un effet très bénéfique, nous ressentons plus de paix et d’harmonie, et nous accédons même à une perception beaucoup plus claire.

Mon accompagnement sera la clé de votre développement personnel. 

Un accompagnement qui se vit et évolue en fonction de ce que vous apportez le jour de la séance et de mes ressentis, mes intuitions.

Soyez assurés que je serais toujours bienveillante et compatissante. Que tout ce que vous êtes sera accueilli sans jugement, et avec amour!

PARTICIPATION : 70€ la séance (90 minutes).images
Toute séance est individuelle et soumise à la confidentialité.

La première séance vise avant tout à faire connaissance. Ensemble, nous identifierons les objectifs, les différents obstacles et les moyens que vous êtes prêt(e)s à mettre en oeuvre pour les atteindre.

 

La source la plus importante de prana ou de lung (soit le souffle) est l’atmosphère.
Plusieurs millénaires avant que la science ne découvre l’électricité, les yogys ont décelé que l’atmosphère vibre d’une énergie subtile et que cette énergie subtile constitue la source principale de toutes les énergies en action dans le corps humain.

 

Pourquoi appeler cette discipline le FIQUET?

Je pensais que ma vie suivrait le schéma commun ! Lors d’une discussion avec mon grand père, il m’avoua être peiné à l’idée que son nom de famille disparaisse. J’ai alors eu la fabuleuse idée de lui promettre que ça n’arriverait pas : lorsque je me marierai, je demanderai à mon futur mari qu’on garde mon Nom. Idée saugrenue je l’accorde!

C’est alors qu’en me demandant comment je pouvais bien appeler ma discipline, l’idée lumineuse de l’appeler le Fiquet m’est apparue.

Là pour le coup papy est rassuré, son Nom ne disparaîtra pas ∞.

img_6614Un grand merci mon petit papy pour cette conversation.. qui a amené cette promesse… qui a donné naissance au FIQUET. 

 

 

 

OPEN 🇬🇧

FIQUET :  An innovative personal devlopment.

At the beginning of 2017, I tamed my body :
« talk to me, tell me what would be good for you ? »
« how would you like us to approach your wellbeing ? »

And one morning, without any real tangible answers, my body answered with its need in action, it starts to guide me, and I listen.

We start by slow movements for joints and stretching exercises, on a whole-body scan, on top of the skull to tiptoes, then we add breathing. This way, we give more space in between bones, we activate muscles, we reactivate cells and improve the blood flow. We gain in lightness and flexibility.
WE TAKE CARE OF THE BODY.

It is a specific breathing, mixed with postures and the more I practiced then I realised that I hadn’t understood anything but that there was something to understand.

Why ? When we pay attention to our breathing, we allow our inhaling and exhaling to calm down and relax. Also, when concentrating on postures in all simplicity, without thinking about anything else, we fully live the present moment and we letting go. 
WE TAKING CARE OF OURSELVES.

Fiquet is practised in a relaxed way, not as an effort to get anything done.

All the strong energies of the disturbing emotions can lodge in our body and in certain organs which are then vulnerable and unbalanced. Our mind also requires good circulation, it may be that a knot has formed. It is therefore important to take care of it and to make sure to breathe regularly and practice movements that allow the energy of destructive emotions to circulate, to free themselves.

Practicing Fiquet gives us the opportunity to bring our body and mind together. We do each practice with full awareness of our breathing and our movements. We establish a sense of balance and flexibility in our body and mind. We learn to be gentle with ourselves and to give ourselves space, we feel lighter and more relaxed. We are more graceful. Our body becomes a friend. Becoming more compassionate towards ourselves makes us more compassionate towards others.

We use the breath as a support, it is like a wave that gently brings us to a deep peace. We allow the mind to settle in what is named the bed of breath and to settle in a lasting peace. To be connected to the breath is to be connected to the spacious dimension of the mind because the breath is the path that leads to the natural great peace. In this state of rest, our body and mind can free themselves from their burdens.
This relaxation can have a very beneficial effect, we feel more peace and harmony, and we even get to a much clearer perception.

My accompaniment will be the key to your personal development.

An accompaniment that lives and evolves according to what you bring on the day of the session and my feelings, my intuitions.

Rest assured that I will always be caring and compassionate. That all you are will be welcomed without judgment, and with love!

PARTICIPATION : 70€ the session (90 minutes).images
Every session is individual and subject to confidentiality.

The first session aims above all to get to know each other. Together, we will identify the coaching objectives, the different obstacles and the means that you are ready to implement to reach them.

 

The most important source of prana or lung, namely the breathing, is the atmosphere.
Several thousand years before Science discovered electricity, yogis had detected that the atmosphere vibrated in a subtle energy and subtle energy constituted the major source of all energies in motion in the human body.

 

Why call this discipline le FIQUET?

I thought my life would be pretty normal, reproducing a common pattern. During a conversation with my grandfather, he confessed to me that the idea that the family name would disappear was making him sad. Then I had the fabulous idea to make him the promise that this would not happen : when I will get married, I will ask my husband to keep my last name. Quite absurd idea I will give you that!

It’s when I was asking myself what to call my discipline that the luminous idea of calling it Fiquet came to my mind.

This way, my granddad is comforted in the fact that his Name will not vanish ∞.

img_6614

A big thank you to my granddad for this conversation.. which lead to this promise… that gave birth to FIQUET.

 

 

 

 

 

 

img_8381

angele 150(+)

angele 153(+)

angele 184(+)