PRENDRE SOIN DE SOI – TAKING CARE OF YOURSELF

Version 🇬🇧

Aujourd’hui je peux vous affirmer que je n’avais pas vraiment bien compris le sens de : PRENDRE SOIN DE SOI.

J’avais plutôt tendance à ne prendre soin que de mon apparence! Je ne dis pas que je n’en prends plus soin parce que j’aime à me pouponner, et se pouponner est une forme de soin.
Ce que j’entends par se pouponner est se prendre des bains, se crémer, se faire les ongles, se maquiller/se faire la barbe, se coiffer, se faire masser, aller au spa, à l’institut de beauté, chez le barbier, chez le coiffeur.

img_7507En somme c’est se relaxer, s’accorder du temps et s’accorder du temps c’est penser à soi.
 
Penser à « soi » ou plutôt au « non soi » c’est « lâcher prise » des perturbations mentales vécues au quotidien, et lâcher prise est un premier pas vers un bien-être intérieur durable. img_7515
J’ai aussi remarqué que je confondais prendre soin de soi et prendre soin de ce que pouvaient penser et/ou dire les autres. Toujours à la recherche de compliments: « Qu’est-ce que tu sens bon, trop jolie ta coupe de cheveux, comme ta veste est canon et tes chaussures dis donc où les as-tu trouvées, oh wow superbes tes lunettes de soleil…etc ».
C’était comme un besoin de briller, à toujours vouloir acquérir et posséder, un désir d’avoir toujours plus – un iPad, le dernier iphone, une belle voiture, une belle maison, et surtout que rien ne s’abîme sinon comment vais-je faire pour briller? Et à la fin du désir que reste-t-il?
Que reste-t-il quand le désir est consommé ? De l’insatisfaction.
 
Si, par malheur, personne ne nous remarque ou ne nous complimente, alors nous commençons à douter de nous-mêmes, à nous dévaloriser, à nous sentir incompris, en marge de la société. Naît alors un sentiment de tristesse voire de solitude. Comment ne pas réaliser que cette insatisfaction contribue à l’élévation de la souffrance, car nous passons notre temps à satisfaire des besoins qui contribuent à prendre soin de ce que nous nommons : l’EGO, cet ego qui demeure éternellement insatisfait et qui en demande toujours plus.

img_7511
« Prendre Soin de Soi », voilà qui paraît être un vaste programme.
Et si nous nous accordions du temps? Accordons-nous du temps pour observer notre esprit.
« Pourquoi faire » me diriez-vous ? Pour tout simplement comprendre ce qui nous perturbe tant, comprendre pourquoi toutes ces pensées et ces émotions perturbatrices ne nous quittent jamais et résonnent quand nous arrêtons de nous agiter.
ON AIMERAIT TELLEMENT NE PLUS LES SUIVRE.
Il suffit pour cela de ne plus les saisir et de mettre de la distance afin de comprendre leur nature. Nous nous rendrons compte alors qu’elles n’ont aucune substance, que leur nature est vide.
Pour cela il est essentiel de ne pas se juger, de ne pas se réprimer mais d’accueillir tout ce qui s’élève comme étant juste la production de notre esprit ordinaire, non dompté. Cet esprit ordinaire ne représente alors qu’un aspect de la réalité puisqu’il est formé par nos préjugés, nos habitudes, nos émotions et notre éducation.
 
img_6438Bien sûr, quand nous observons cet esprit perturbateur, il est important tout d’abord de poser le regard sur toutes les merveilleuses qualités que nous possédons, car c’est en apportant la lumière que l’obscurité se dissipe.

Cette démarche renforcera l’estime que nous avons de nous-mêmes. Nous en viendrons alors à prendre soin de nous avec bienveillance, amour et compassion.

Il est donc important de prendre soin de soi et d’arrêter de se maltraiter, de se juger et de penser que tout est de notre faute, que nous sommes bons à rien.
Il faut juste observer ce qui s’élève afin d’en avoir une bonne compréhension et en connaître les racines, la source du problème, qui peut parfois provenir de très loin. Cette observation ne pourra se faire que dans la méditation, en demeurant tout simplement dans l’instant présent.
 
img_7576L’ici et maintenant nous amène tout naturellement à lâcher prise de toutes les pensées et émotions perturbatrices. Vous pourrez alors combler cet espace aussi vaste que le ciel, d’amour bienveillant, de compassion et de sagesse. Cette lumière infinie renforcera l’estime que vous avez de vous-mêmes et fera naître en vous un profond sentiment de confiance immuable.
 
Au début prendre soin de soi peut paraître un acte égoïste, car nous nous efforçons d’identifier tout ce qui n’est pas bon pour nous et qui nous tire vers le bas. Nous constaterons rapidement, qu’en agissant de cette manière, nous éveillerons en nous cette compassion qui, une fois tournée vers autrui rendra notre existence beaucoup plus douce. Finalement, prendre soin de soi c’est prendre soin des autres, c’est un acte de compassion, de bienveillance et d’amour pour le monde entier!

img_7561

 

 

img_7757

 

 

OPEN 🇬🇧

Today I can tell you that I did not really understand the meaning of : TAKING CARE OF YOURSELF.

I rather tend to take care of my appearance! I do not say that I do not take care of it anymore because I like to pamper, and to pamper is a form of care.
What I mean to pamper is bathing, creaming, nailing, makeup/shaving, hair styling, getting a massage, going to the spa, beauty salon, barber shop, hairdresser.

img_7507

In short, it is to relax, to give you time to yourself and to give you time to yourself is to watch out for yourself.
 
Watching out about « self » or rather « no self » is « letting go » of the delusions lived in everyday life, and letting go is a first step towards a sustainable inner well-being.

img_7515 

I also noticed that I confused taking care of myself and taking care of what others could think and/or say. Always looking for compliments: « What do you smell good, too lovely your haircut, how your jacket is canon and your shoes say where did you find them, oh wow superb your sunglasses…etc ».
It was like a need to shine, to always want to acquire and possess, a desire to have always more – an iPad, the last iphone, a beautiful car, a beautiful house, and above all that nothing is damaged otherwise how will I do to shine? And at the end of desire what is left?
What is left when the desire is consumed ?Dissatisfaction.
 
If, unfortunately, no one notices us or compliments us, then we begin to doubt ourselves, to devalue ourselves, to feel misunderstood on the margins of society. A feeling of sadness or loneliness is born. How not to realize that this dissatisfaction contributes to the elevation of suffering, because we spend our time satisfying needs that help to take care of what we name : the EGO, this ego who remains eternally dissatisfied and who always asks for more.

img_7511 

« Taking care of yourself », that seems to be a vast program.
And if we allowed ourselves time? Let us give ourselves time to observe our mind.
« Why do it » would you tell me ? To simply understand what disturbs us so much, understand why all those thoughts and disturbing emotions which never leave us and which resonate when we stop fussing.
WE WOULD REALLY LIKE TO STOP FOLLOWING THEM.
All you need to do is not grasp them and put distance in order to understand their nature. We will realize then that they have no substance, that their nature is empty.
It is thus essential not to judge himself, not to punish, but to welcome all that rises up as being just the production of our ordinary mind, untamed. This ordinary mind then only represents one aspect of reality, formed by our prejudices, our habits, our emotions and our education.

img_6438

Of course, when we observe this disruptive mind, it is important first to look at all the wonderful qualities that we possess, because it is by bringing light that darkness dissipates.
This approach will strengthen the esteem we have for ourselves. We will come to take care of us with kindness, love and compassion.

It is therefore important to take care of yourself and to stop mistreating yourself, to judge yourself and to think that everything is our fault, that we are good for nothing.
You just have to observe what is rising in order to have a good understanding and to know the roots, the source of the problem, which can sometimes come from very far. This observation can only be done in meditation, simply remaining in the present moment.

img_7576

The here and now naturally brings us to letting go of all thoughts and disturbing emotions. You will be able to fill this space as vast as the sky, of loving-kindness, compassion and wisdom. This infinite light will strenghten your sense of self-esteem and will be born in you a deep sense of blind and absolute confidence.

At first taking care of yourself may seem a selfish act, because we strive to identify anything that is not good for us and that pulls us down. We will soon see that by acting in this way, we will awaken in ourselves that compassion which, once turned towards others, will make our existence much softer. Finally, taking care of yourself means taking care of others, is an act of compassion, kindness and love to the world!

img_7561